LMAX Exchange has claimed victory on Race 3, the Wardan Whip, crossing the finish line first in Albany, Western Australia at 2143 UTC November 22, (0543 local time, November 23).

The win on the 4,845 nautical mile Southern Ocean Race 3 from Cape Town, South Africa, is the team’s second victory of the global series, and it is currently third in the overall leaderboard. The team led the race since day two, and also secured the extra maximum three Scoring Gate points available by crossing first on day 10.

LMAX Exchange’s French Skipper Olivier Cardin said: “There was a lot of different conditions ranging between the low and high pressure systems and the anticyclone at the end. The first day we had a big storm and managed to weather it well by being in an easterly position in the fleet, and took the lead at this point. We all expected storms and big waves, and it was always wet on deck and down below, but it was not as extreme as we thought it would be, so we were always able to push the boat hard.

“We are a very tough team and we know we can take the lead quickly and hold onto it. We are always motivated when we see the schedules and know we have to push harder if others are gaining miles on us, and that keeps us going. We pushed pretty hard and others behind pushed too.

"The team always responds to whatever conditions are thrown at us, and are able to change the sails quickly, which makes it a lot easier for me tactically. " he added.

Olivier and the team will be awarded the Wardan Whip trophy by Host Port, the City of Albany at a prizegiving event on 26 November.

The CEO of Team Sponsor LMAX Exchange, the UK’s leading financial technology firm, David Mercer, sent a message of congratulations to his team as he said: “We are immensely proud of Olivier and his team for sailing an immaculate leg to Albany, Western Australia. They have set the bar high and have earned some well-deserved down time in Australia, but knowing the crew I am sure in a few days their focus will be firmly set on improving further en route to Sydney in the next race."

The race saw a mixture of conditions, with a storm giving the fleet a battering in the first 36 hours, and then regular fronts bringing gusts of up to 80 knots and big, confused seas, as well as periods of lighter winds.

LMAX Exchange made good tactical choices early on, weathering the first storm well and taking an early lead to be at the front from start to finish.

Crew member Gabrielle Barthelemy, from France, competing on the Southern Ocean Leg 3 and the All Australian Leg 4 added: “I am very happy to arrive into Australia, but it was an incredible experience to cross the Southern Ocean and see Mother Nature at her most raw.

“The first storm was very hard and I got seasick for the first time, but I adapted well to the conditions after that, and learnt a lot. I feel much more competent now ahead of the next leg and the Sydney Hobart Yacht Race.”

The team will now enjoy the stopover in Host Port Albany, where various public and crew events are planned, including aerial displays, try sailing events, rugby and rowing challenges and farmers’ markets.

Olivier and crew members enjoyed a local brewery tour and tasting at the White Star Hotel this afternoon as a prize for winning Race 3.

And the Mayor of Albany, Dennis Wellington, met the crew today to congratulate them on the win.

---

Le skipper Francais gagne la troisième étape de la plus longue course de voiliers au monde, la « Clipper Race », Le Cap à Australie

Olivier Cardin, le Skipper originaire de St Aubin sur Mer (Normandie) du voilier « LMAX Exchange », a gagné la troisième étape de la « Clipper Round the World Yacht Race » du Cap, Afrique du Sud à Albany, Australie.

L’étape de 4, 845 milles nautiques était la deuxième victoire sur trois pour Olivier Cardin, qui est actuellement troisième dans le classement de la course mondiale.

Olivier Cardin et son équipage de 18 sur LMAX Exchange ont croisé la ligne à Albany à 2143 UTC dimanche 22 Novembre, 0543 l’heure locale, lundi 23 Novembre, après 22 jours 8 heures 8 minutes en mer.

Olivier Cardin, 45 ans, est le seul Skipper Français sélectionné pour l’édition 2015/16 de la Clipper Race. 5 équipiers sont français dans son équipe pour cette étape (il y a 17 Français inscrits dans la course au total).

Olivier Cardin, 1er Skipper Français en 19 ans d’histoire de la Clipper Race explique :

« Nous avons eu des conditions très variantes entre les systèmes de hautes et basses pressions puis l’anticyclone sur la fin. Le premier jour, nous avons eu une grosse tempête que nous avons bien surmonté en restant à l’est de la flotte, ce qui nous a permis de prendre la tête à partir de ce moment. On s’attendait tous à d’énormes vagues et orages mais ça n’a pas été aussi extrême qu’on le pensait, donc on a toujours réussi à pousser le bateau plus fort. »

« Nous sommes une équipe tenace, et on sait que l’on peut prendre les devants et s’y accrocher. On est toujours très animés lorsque l’on reçoit les positions et on sait que l’on doit pousser encore plus fort si les autres commencent à gagner du terrain sur nous, ce qui nous motive. »

« L’équipe est toujours sur les devants quelques soient les conditions et est capable de changer de voiles rapidement, ce qui est plus facile pour moi pour prendre les décisions tactiques » ajoute-il.

Gabrielle Barthelemy, membre d’équipage, 31 ans de Saint Aubin de Cretot, Normandie, n’avait pas d’expérience de voile avant de commencer sa formation en mars de cette année.

Elle avait dit: «Je suis vraiment heureuse d’arriver en Australie, ce fut une expérience incroyable de traverser les mers du Sud et de voir la mère nature à son état le plus brut. La traversée en elle-même est déjà une énorme satisfaction, mais avoir gagné l’étape est la cerise sur le gâteau.

« Le premier orage a été très difficile, j’ai vécu le mal de mer pour la première fois, mais je me suis rapidement adaptée aux conditions. Et ensuite j’ai appris énormément. Je me sens aujourd’hui beaucoup plus sure de moi et plus compétente et j’attends avec impatience la prochaine étape ainsi que la course Sydney-Hobart. »

La Clipper Race est la plus longue course de voiliers au monde – 40,000 miles, six continents, 14 ports pendant onze mois et huit étapes. C'est le seul événement du genre accessible aux marins amateurs et aux aventuriers internationaux de tous âges et de tous milieux sociaux.

Créée par la légende de la voile Sir Robin Knox-Johnston en 1996, cette course vise à offrir à tous, la chance de vivre l'euphorie du grand large sachant que, si un grand nombre de gens ont aujourd’hui escaladé l’Everest, très peu ont jamais effectué un tour du monde en bateau.

Environ 40 pourcent de l’équipage n'avaient jamais navigué avant de commencer leur formation pour cette course. La course englobe toutes les professions, des conducteurs de camions aux réalisateurs, vétérinaires, avocats, infirmières, professionnels de l’éducation et des cuisiniers.

Au total 44 différentes nationalités sont représentées dans la course du 2015-16.

Chacun des douze yachts dispose d’un équipage amateur pouvant aller jusqu’à 24 membres. Ils sont guidés tout au long de la course par un Skipper professionnel.

Les candidats doivent avoir au minimum 18 ans, mais il n'y a pas de limite d'âge maximum. Tout ce qui est demandé aux participants, c’est d’être en bonne condition physique et d’avoir soif d'aventure et de découverte.

Les 11 autres équipes arriveront à Albany dans les prochains cinq jours.

Au programme des escales de la course 2015-16, on retrouvera Sydney, Seattle, Vietnam, Chine et New York.

La prochaine étape commence le 1 Décembre d’Albany pour Sydney.

Join The Race